Publicité

Un véhicule doit-il être assuré même s'il n'est pas utilisé ?

Si vous avez une résidence secondaire, vous avez peut-être un moyen de transport qui ne sert qu'occasionnellement, voire pas du tout. Ou bien, vous préférez prendre les transports en commun ou le vélo. L'assurance de ce véhicule semble alors inutile. Mais attention, il n'est pas pour autant possible de résilier toute assurance.

Si votre véhicule est en parfait état de marche, mais que vous choisissez de ne plus l'utiliser, alors vous devez l'assurer. Toute voiture particulière – utilitaire ou sans permis, deux ou trois roues, quad même non homologué, et tondeuse autoportée (avec un siège) – doit être assurée au moins pour la responsabilité civile. Si vous êtes contrôlé à bord d'un véhicule non assuré ou que celui-ci est stationné sur la voie publique et que les forces de l'ordre constatent un défaut d'assurance, vous risquez une amende jusqu'à 3 750 euros. Vous pouvez aussi être condamné à des travaux d'intérêt général, des jours-amendes ou encore une suspension de votre permis de conduire. Pour éviter ces déconvenues, sachez que la plupart des compagnies d'assurances proposent des contrats à prix réduit pour les véhicules qui ne roulent plus.

Si votre véhicule est dans l'impossibilité de circuler, vous n'avez pas l'obligation de l'assurer. Cela peut faire suite à un accident de la route, mais pas seulement. Pour qu'un moyen de transport soit considéré comme inapte à prendre la route, il doit lui manquer des éléments essentiels, comme les roues, la batterie ou encore le réservoir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite