Publicité

Vésicule biliaire : comment se déroule l’opération, et à quelles conséquences s’attendre ?

L’ablation de la vésicule biliaire, aussi appelée cholécystectomie, est une intervention chirurgicale de choix dans le traitement des calculs biliaires. Réalisée la plupart du temps par coelioscopie, elle dure en moyenne entre 30 et 120 minutes et nécessite une anesthésie générale. Les complications sont rares. Le patient peut retrouver un rythme de vie normal en quelques semaines, car il est tout à fait possible de vivre sans vésicule biliaire.

L’ablation de la vésicule biliaire, aussi appelée cholécystectomie, est une opération courante qui vise au retrait de la vésicule biliaire. La vésicule biliaire est une sorte de petit sac en forme de poire, collé au foie. Le rôle principal de cet organe est de stocker la bile en attendant que celle-ci soit utilisée au cours de la digestion. Malheureusement, son emplacement et sa fonction font de la vésicule biliaire un organe très souvent sujet aux calculs. Les calculs biliaires sont des dépôts solides, causés par la sédimentation de la bile, du cholestérol ou du calcium. La plupart du temps, les calculs biliaires sont asymptomatiques, c’est-à-dire que la personne concernée ne ressent aucun symptôme. Cependant, il est possible que des symptômes se déclarent comme :

Dans ce cas, il n’existe qu’un seul traitement : l’ablation de la vésicule biliaire. Il est également possible, bien que très rare, qu’une cholécystectomie soit réalisée si des polypes sont repérés dans la vésicule biliaire. Avant de décider de l’opération, un médecin vous fera (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite