Les vêtements de la marque Shein épinglés par Greenpeace en raison de substances toxiques

![CDATA[Shutterstock / Ground Picture]]

Commander un vêtement fabriqué en Chine sur internet et le recevoir en France (ou n'importe où ailleurs), entre 3 et 7 jours : c'est ce qu'on appelle l'ultra fast fashion, incarnée par la marque Shein. Alors que le secteur de la mode est déjà pointé du doigt pour la pollution atmosphérique qu'il engendre (10% des émissions de gaz à effet de serre !), pour les catastrophes sociales qui en découlent (esclavage, travail d'enfants), il est désormais épinglé pour les substances chimiques qui se trouvent dans les vêtements et menacent la santé humaine, révèle Greenpeace Allemagne.

En Europe, les produits sont régulés en fonction des matières toxiques qu'ils contiennent. Il y a des seuils à ne pas dépasser, des produits interdits... Mais en achetant et analysant 47 pièces venues du site Shein, Greenpeace s'est rendu compte que 15% des produits dépassaient les normes.

Des quantités de produits qui explosent les plafonds européens

Des très hauts niveaux de phtalates ont notamment été repérés : autour de 100,000 mg/ kilo, contre une régulation qui exige moins 1,000 mg/kilo. Dans des déguisements pour petite fille, on trouve du formaldehyde, quatre fois plus que ce qui est autorisé pour les jouets pour enfants en Europe. Des métaux lourds ont aussi été détectés, ou encore du nickel, dans des maillots de bain, des chaussettes, des vestes, des vêtements de bébé, des jouets pour enfants...

Ce sont autant de matières responsables d'allergies cutanées (...)

Lire la suite sur Topsante.com

CHIFFRES COVID FRANCE. Ce vendredi 2 décembre 2022 : courbes, décès, les infos du jour en direct
Effet placebo : c'est aussi un moyen (efficace) de soigner
Epidémie de grippe : 6 choses à savoir sur le virus
Test positif au Covid (décembre 2022) : durée de l'isolement, que faire ?
Attention aux moules en silicone, ils seraient "peu sûrs" pour votre santé