Publicité

"Tout va sortir, tôt ou tard !" : il faut écouter Flavie Flament sur #MeToo, Hamilton et Matzneff

David Hamilton, Gabriel Matnzeff, la prise de parole courageuse de Judith Godrèche, #MeToo... La précurseure Flavie Flament est revenue avec beaucoup d'éloquence sur ses combats et sa vision des révolutions actuelles pour Médiapart. Il faut l'écouter.

"J'ai eu l'impression de traverser une jungle". Il faut écouter Flavie Flament à l'antenne de Médiapart. Auprès du média d'investigation, l'ex animatrice et autrice est revenue sur son long combat : dès 2016, elle dénonçait les actes du photographe David Hamilton.

A 13 ans, le photographe David Hamilton avait profité de sa position de pouvoir pour l'agresser sexuellement. Un viol qu'elle relate dans son livre La consolation. Témoignage qui a également donné lieu à un téléfilm.

Aujourd'hui, elle en parle abondamment auprès de la journaliste Marine Turchi, dans un entretien qui résonne tellement à l'heure de la prise de parole de Judith Godrèche. "J'ai essuyé les plâtres. Mais ma consolation, mon autre consolation, elle est là. Et dans le combat qui a suivi ce livre. Aujourd'hui, la société est en train de se fissurer de partout : le #MeToo littéraire, le #MeToo du cinéma, le #MeToo de la télévision !".

La révolution #MeToo, Flavie Flament la soutient, et l'étudie. Et pour cause : lorsqu'elle s'exprime en 2016, le mouvement massif de "libération" (de la parole... Et de l'écoute ?) n'est pas encore à l'ordre du jour. Il faudra attendre une longue année. Flavie Flament est avant-gardiste.

On l'écoute encore : "Tout cela m'apparaît comme une naissance, mais un accouchement difficile, qui prend du temps, qui est fait de contractions. Il y a tout le travail de l'ombre, avec des victimes de l'ombre, avec des magistrats...

Lire la suite

À lire aussi

Ce thriller à voir (gratuitement !) prouve que Marina Foïs est une immense actrice
"Je t'envoie tout mon amour" : Isild Le Besco soutient Judith Chemla, victime de violences
"Moins de bons rôles !" : Kirsten Dunst dénonce l'âgisme dans le cinéma

VIDÉO - La Minute de Flavie Flament