Publicité

Vaccination Covid : l’ANSM confirme l’augmentation du risque de saignements menstruels dans les 3 mois après la primo injection

Retard, absence des règles, ou encore saignements abondants, certaines femmes ont remarqué de nombreux syndromes menstruels après injection du vaccin contre le Covid-19, dès le début de la campagne de vaccination en décembre 2020. Si ces effets secondaires ont souvent été mis en avant, le lien entre vaccination contre le Covid-19 et troubles menstruels n’a jamais été clairement établi scientifiquement.

Dès l’été 2022, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en place un portail en ligne, afin que les femmes ayant expérimenté des perturbations menstruelles après une injection puissent le signaler. Dans un communiqué publié le 24 janvier 2024, l’Agence a partagé les conclusions d’une nouvelle étude pharmaco-épidémiologique dans le cadre du dispositif de surveillance renforcée EPI-PHARE.

Afin d'étudier les risques de saignement menstruels abondants et ayant entraîné une prise en charge à l'hôpital après une injection contre le Covid-19, les scientifiques ont comparé les données de plus de 4.000 femmes âgées de 15 à 50 ans, non enceinte et sans antécédents d’hystérectomie ou de troubles de la coagulation, prises en charge à l'hôpital pour des saignements abondants, avec celles d’environ 90.000 femmes témoins.

A l’issue de ces travaux, les chercheurs ont dénombré 103 cas de saignements menstruels abondants ayant nécessité une prise en charge à l'hôpital entre le 12 mai 2021 et le 31 août 2022, soit 8 cas pour 1.000.000 de femmes vaccinées. Ils (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite