Publicité

"Je vais t'enterrer" : Adeline Toniutti ("Star Ac'") raconte l'enfer des violences conjugales

"Je vais t'enterrer" : Adeline Toniutti ("Star Ac'") raconte l'enfer des violences conjugales - Capture d'écran TF1
"Je vais t'enterrer" : Adeline Toniutti ("Star Ac'") raconte l'enfer des violences conjugales - Capture d'écran TF1

"Si tu pars, je vais t'enterrer là où personne ne te retrouvera". Dans l'émission "Sept à huit", la professeure de chant de la "Star Academy" Adeline Toniutti a témoigné des violences conjugales dont elle a été victime.

"Ca a recommencé encore et encore". C'est une parole poignante qu'a libéré Adeline Toniutti, la professeur de chant de la dernière saison de la Star Academy, auprès de la journaliste Audrey Crespo-Mara. Dans l'émission Sept à huit ce 15 janvier, la jeune femme est revenue sur son passé de victime de violences conjugales.

A l'époque, la chanteuse vivait déjà un état de souffrance physique, gravement atteinte aux cordes vocales, après avoir inhalé des gaz toxiques qui avaient brûlé ses voies respiratoires. "Je m'endors soprano colorature et je me réveille aphone. J'ai tellement toussé que j'ai vomi du sang. Donc je crois que j'ai craché mes cordes vocales", a-t-elle raconté.

Une situation qui avait engendré chez elle dépression et anorexie : "J'avais envie de mourir. Je perds vraiment le sens de ma vie, je me sens très handicapée parce que quand je parle, j'entends une voix qui n'est pas moi. (...) Je suis pétillante et ma voix ne représente plus du tout ce que je suis".

Au même moment, Adeline Toniutti était donc également victime d'un conjoint violent qui profitait de sa vulnérabilité pour la violenter et la manipuler. "Au début, il m'a rabaissée : 'Tu ne sers à rien, tu ne travailles pas, en plus, tu fais la pute quand tu sors'. Après, c'était une première gifle. Un jour, il est rentré du travail et il a tourné la serrure. Il était fâché, j'avais mal mis les couverts sur la table et je me suis pris une tarte dans le visage",...

Lire la suite


À lire aussi

Des culottes menstruelles "toxiques" : à quand des protections périodiques sûres ?
Souleymen, petit garçon aveugle, est devenu une vedette sur TikTok
Une énorme erreur s'est glissée dans "Emily in Paris" (et vous ne l'avez probablement pas remarquée)