Valérie Lemercier : cette décision qui l’a sortie de sa dépression

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce mercredi soir, la chaîne TMC diffusait « Valérie Lemercier : Singulière », un documentaire intime et inédit dans lequel la comédienne s’est confiée sur une période sombre de sa vie.  

Le 11 novembre prochain, Valérie Lemercier sera à l’affiche de son biopic « Aline », librement inspiré de la vie de Céline Dion. Sa sortie au cinéma ayant été repoussée de plus d’un an en raison de la crise sanitaire. L’occasion pour la comédienne de se dévoiler davantage à travers un documentaire intime intitulé « Valérie Lemercier : Singulière », diffusé ce mercredi soir sur TMC. Dans ce programme signé Nicolas Perge, l’actrice s’est livrée comme jamais sur sa carrière, sa vie, ses réussites mais aussi ses périodes de doutes et de détresse.  

« Je suis une personne que la psychanalyse ou la psychiatrie a sauvé »  

Présente à Cannes pour dévoiler « Aline », Valérie Lemercier arborait un large sourire lors de la montée des marches. Pourtant, l’actrice n’a pas toujours connue la gloire. Elle a aussi dû traverser des moments sombres. C’est ce qu’elle a révélé dans ce documentaire inédit. A l’âge de 23 ans, la comédienne a décidé de se faire interner pendant un mois à l’hôpital Saint-Anne pour soigner sa dépression. A cette époque, Valérie Lemercier venait d’arriver à Paris et se posait des questions concernant son avenir.   

« Je tombais…, a expliqué l’actrice de 57 ans. Je suis une personne que la psychanalyse ou la psychiatrie a sauvé. Enfin, on m’a prise au sérieux dans ma détresse. On m’a traitée, on m’a soignée. Le jour où j’ai commencé à parler à quelqu’un, j’ai commencé...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles