Val-de-Marne : un permis de construire signé par un architecte mort

Un permis de construire "zombie". C'est bien ce qu'ont dévoilé les membres du collectif de Défense des jardins et espaces naturels du Val-de-Marne (Dejaneat 94), le 21 juillet dernier. Comme le relate Le Parisien le 4 août, l'association a révélé que le permis de construire d’un chantier situé à Saint-Maur-des-Fossés a été signé en septembre 2020 par un architecte décédé en 2017. Le projet, qui faisait déjà l’objet de polémique, car construit près d’un chêne de 400 ans, est suspendu.

Les membres de l'association s'étaient mobilisés en septembre 2020 pour contrer un projet immobilier prévu autour d’un chêne multicentenaire, classé "Arbre remarquable d’Île-de-France" par l’association Arbres.

Le premier permis datant de septembre 2020 avait dû être retravaillé, la mairie ayant exigé d’élargir le périmètre à laisser vierge autour du chêne afin de protéger l’arbre. Un nouveau permis avait alors été déposé en juillet 2021 par le promoteur et accordé par la mairie pour "dix appartements de deux à quatre pièces entièrement personnalisables, sur seulement deux niveaux et entourés d’une verdure luxuriante", tel que le décrit la société qui a commercialisé cette petite résidence.

Sauf que, comme l'explique Philippe Vergez, le président de la Dejaneat 94, ce permis de 2020, comme sa version modificative, sont signés par l’architecte Jean-Claude Richard, décédé en septembre 2017 ! "Comme en témoigne le dossier de permis signé le 18 septembre 2020, le nom et le cachet de Jean-Claude Richard (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bois de chauffage et pellets : la hausse de la demande, une aubaine pour les arnaqueurs
"Un désastre absolu" : des tonnes de fruits bloqués à cause d'un contentieux entre l'Afrique du Sud et l'UE
Loto : il devient millionnaire en suivant un surprenant conseil de sa mère
La FNSEA met en garde contre une possible pénurie de lait dans les mois qui viennent
Quotas, tarifs progressifs de l'eau, irrigation raisonnée, quelles solutions pour préserver l'eau ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles