Publicité

Valentino : 6 choses à retenir du défilé printemps-été 2024 aux Beaux-Arts de Paris

Après un défilé Haute Couture haut en couleurs et majesté au Château de Chantilly, Valentino investit les Beaux-Arts de Paris pour présenter sa collection de prêt-à-porter féminin à l'occasion de la Paris Fashion Week. Si les célébrités - Florence Pugh, Andrew Garfield, Kris Jenner, Simone Ashley ou encore Penn Bagdley et les sœurs Hilton pour ne citer qu'elles - étaient présentes au premier rang, la mode visionnaire, la poésie et le sublime sens du spectacle de son directeur artistique Pierpaolo Piccioli, étaient eux aussi au rendez-vous. Voici tout ce qu'il ne fallait pas manquer de ce show mémorable signé Valentino.

Défilé Valentino : une ode mode à la féminité et à l'humanité

Dans cette collection printemps-été 2024, Valentino s'applique à mettre le corps en valeur, dans une célébration de la féminité et de l’humanité. Sublime expression de l’intimité et de l’individu, cette ligne estivale et féministe se traduit d'ici et là la nouvelle technique de broderie 3D baptisée Altorilievo, qui habille (et déshabille) sculpturalement et sensuellement les corps, mais aussi les silhouettes au minimalisme grand luxe où des basiques modes comme des t-shirts, chemises, jeans et robes font le pari des matières nobles pour un rendu sophistiqué et chic au possible. Le ton mode est donné : le vêtement se veut apparat ultime du corps, sans jamais l'entraver. Chez Valentino, l'aisance réside avant tout dans sa propre peau.