Variole du singe : des médecins alertent sur un nouveau symptôme bien particulier

Fièvre, fatigue, éruption cutanée… La variole du singe peut provoquer de nombreux symptômes. D’ailleurs, la liste ne cesse de s’allonger. En effet, des scientifiques italiens viennent de découvrir une nouvelle manifestation du monkeypox.

L’étude de Simone Vasilij Benatti, docteur en maladies infectieuses, et de son équipe, a été publiée dans la revue The Lancet - Infectious Diseases le 29 juillet dernier. Selon ces travaux, un homme d’une quarantaine d’années est venu consulter pour une proctite, soit une inflammation de la muqueuse du rectum. Il a ensuite constaté l’apparition de vésicules - sortes de cloques - au même endroit.

Le patient a également fait état d’une toux, de fièvre et de douleurs au niveau du dos. Or, c’est un tout autre symptôme qui a alerté les médecins : une "manifestation ophtalmique". "Il a développé une conjonctivite de l'œil gauche, avec une petite vésicule sur la paupière inférieure" détaillent ainsi les chercheurs. Cette inflammation a, par la suite, évolué en un "seul ulcère blanchâtre".

"L'examen ophtalmologique n'a révélé aucune atteinte de la cornée" concluent les scientifiques. Ils indiquent également que le patient ne présentait plus de vésicule, que ce soit sur la peau ou autour des yeux, au bout de trois semaines. Une précédente étude avait déjà fait état de certains symptômes cutanés bien particuliers, dont des plaies à l'intérieur de l'anus.

"Bien que la localisation muqueuse des vésicules ne soit pas rare dans la variole du singe, le diagnostic (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles