Publicité

Ventre plat : 5 aliments à éviter ou à supprimer pour perdre du ventre

Pourquoi grossit-on du ventre ? Tout est une question de stockage. De façon parfaitement normale, notre corps stocke les graisses apportées en excès par l'alimentation dans des cellules spécialisées – ce sont les adipocytes. Les sucres excédentaires suivent à peu près le même trajet : ils sont transformés en graisses, puis stockés dans les adipocytes.

Ces graisses "emprisonnées" peuvent éventuellement être déstockées par l'organisme (sous l'action de plusieurs hormones, dont la célèbre insuline) pour faire face à une dépense d'énergie particulièrement importante.

Les adipocytes ne sont pas répartis de la même façon chez l'homme et chez la femme. Chez les femmes, les "cellules graisseuses" se trouvent plutôt au niveau de la culotte de cheval – les cuisses, les fesses et les hanches. Chez les hommes, les adipocytes sont concentrés au niveau du ventre.

Mais pour les femmes, tout change vers la ménopause (c'est-à-dire vers 50-55 ans) : d'une silhouette gynoïde, on passe à une silhouette androïde et les graisses sont prioritairement stockées au niveau du ventre, comme chez les hommes. Et c'est là qu'on grossit du ventre.

Pour faire face à ce phénomène (et conserver un ventre relativement plat), il existe plusieurs leviers sur lesquels agir. D'abord, une activité physique régulière : "la sédentarité est un facteur de prise de poids !" souligne Frédérique Chataigner, hypno-nutritionniste et psychothérapeute. Il existe ainsi des exercices de gainage spécial "ventre plat" dont les effets (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite