Publicité

Versement des aides sociales, revalorisation du Smic... : ce qui change le 1er mai 2023

Si le 1er mai est jour chômé dans l’Hexagone, c’est aussi traditionnellement le moment de changements dans la vie économique des Français. Des informations cruciales étant donné la baisse du pouvoir d'achat d'une grande partie de la population. Le Smic fait tout d’abord l’objet d’une revalorisation très attendue des salariés, comme le résume Ouest-France. Augmentant de 2,2% en ce 1er mai, le salaire minimum atteint désormais 1.747,20 euros brut par mois, soit 1.383 euros net, précise notamment le gouvernement. Cela correspond à une augmentation mensuelle de 30,01 euros. À noter que le Smic avait déjà été revalorisé de 1,81 % en janvier 2023. Mécanique, le calcul de cette augmentation est indexé sur la hausse des prix, conséquence de l’inflation qui a, quant à elle, atteint 5,9% en avril 2023, selon les chiffres publiés vendredi 28 avril 2023 par l’Insee . Le salaire minimum dans la fonction publique est aussi revu à la hausse, avec un montant de 1.750,86 euros brut mensuels.

Également concernées par ces revalorisations, les prestations sociales, telles que la prime d’activité, les allocations familiales et le RSA augmentent de 1,6%. Ce dernier passe ainsi de 598,54 à 608,12 euros. Ce n’est visiblement pas la période pour contracter un crédit immobilier. En effet, le taux d’usure atteint des sommets avec 3,91% pour les prêts de moins de 10 ans, 4,33% pour les prêts entre 10 et 20 ans, et 4,52% lorsque les prêts excèdent une durée de 20 ans, précise le magazine Capital. En ce jour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite