Publicité

VIH : un troisième patient guéri après une greffe de moelle osseuse

Son nom : "le patient de Düsseldorf". Il s'agit du troisième cas probable de guérison du VIH dans le monde après une greffe de moelle osseuse. Jusqu'alors, seulement deux cas de guérison grâce à ce traitement ont été rapportés, avec notamment le patient de Berlin en 2009 et le patient de Londres en 2019. En France, le nombre de découvertes de séropositivité VIH en 2021 a été estimé à 5.013, selon les données de Santé Publique France (SPF). A l'échelle mondiale, on estimait le nombre de personnes vivant avec le VIH à 38,4 millions. Pour rappel, le VIH, aussi appelé "virus de l’immunodéficience humaine", affecte principalement le système immunitaire et "affaiblit les défenses de l’organisme contre de nombreuses infections et certains types de cancer que les personnes ayant un système immunitaire en bonne santé peuvent combattre plus facilement ", comme l'indique l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Alors que des médicaments antirétroviraux sont généralement prescrits pour traiter la maladie, un consortium européen de chercheurs "IciStem", dont fait partie l'Institut Pasteur, a annoncé, dans une étude publiée dans la revue Nature Medicine le 20 février 2023, un nouveau cas "de probable guérison" du VIH, à la suite d'une greffe de moelle osseuse.

Le patient, qui était atteint du VIH, n’a plus aucune trace du virus dans son organisme. Telle est la conclusion pleine d'espoir des chercheurs européens. Suivi à l’hôpital universitaire de Düsseldorf, l'homme âgé de 53 ans a interrompu (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite