Publicité

Vincent Cassel : ses confidences émouvantes sur les derniers instants de son père

Si l'acteur iconique français interprète le rôle de Jules César dans le nouvel Astérix de Guillaume Canet, son passage sur le plateau de Sept à huit le 29 novembre 2023 était bien plus qu'un instant promotion pour Vincent Cassel. En effet, il a décidé de revenir sur ses relations avec son père qui était aussi un grand acteur de l'hexagone. S'il avait du mal à s'exprimer sur Jean-Pierre Cassel qui s'est éteint en avril 2007 à l'âge de 74 ans, Audrey Crespo-Mara a réussi à le faire parler dans son portrait de la semaine.

S'il a suivi les pas de son paternel dans le milieu professionnel difficile et particulier qu'est le cinéma, Vincent Cassel a longtemps refusé qu'ils jouent ensemble. Jusqu'au film Mesrine, sorti en 2008, où il interprétait un célèbre gangster parisien. Malheureusement, si son père avait été recruté pour jouer un autre malfaiteur dans la première partie de la série de films, le tournage ne s'était pas passé comme prévu. En avril 2007, le paternel de celui qui s'est fait connaitre en interprétant Vinz dans La haine est décédé. Le comédien a confié sur le plateau de l'émission Sept à huit du dimanche 29 janvier ne pas regretter de ne pas avoir pu tourner avec son père : "En fait c'était comme ça. C'était ma manière de me construire", a-t-il dévoilé avant de donner plus de précisions sur sa présence dans le film réalisé par Jean-François Richet. "En fait, on devait faire Mesrine, où Mesrine vient voir son père qui meurt d'un cancer. Et l'histoire qui est terrible, qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite