Viol : un professeur poursuivi en justice pour avoir eu une liaison avec une collégienne de 14 ans

Ivan Aleksic / Unsplash

Accusé d’avoir eu des relations sexuelles avec une collégienne âgée de seulement 14 ans entre le 1er juillet et le 6 septembre 2021, un enseignant de littérature, de latin et de grec, qui avait 36 ans au moment des faits, a été renvoyé devant la cour d’assises de la Haute-Savoie pour viols sur mineur de moins de 15 ans, comme l'a révélé l’Essor Savoyard jeudi 24 novembre 2022. Selon une source proche du dossier, le professeur, qui exerçait au sein d'un collège privé situé à Annecy, aurait échangé des mails avec la jeune élève durant plusieurs mois, à partir de la fin du 2e confinement de l'année 2020. Leurs rapports auraient ensuite évolué pour se transformer en "relation amoureuse". La procureure d’Annecy, Line Bonnet, a indiqué que les auditions des deux parties ont mis en évidence "une relation qui pouvait donner l’impression d’un consentement". Cependant, dans le cadre de la loi du 21 avril 2021, visant à protéger les mineurs des crimes et délits sexuels et de l’inceste, celui-ci est "considéré comme nécessairement vicié", a-t-elle ajouté.

"Sous l’empire de cette nouvelle loi, il y a viol dès lors que le mineur a moins de 15 ans et qu’il y a une différence d’âge de plus de 10 ans. La question du consentement ne se pose plus. Il y a une présomption de non-consentement", a finalement conclu Lise Bonnet. Les parents de la jeune fille concernée ont porté plainte en septembre 2021 contre le professeur, après avoir découvert leurs échanges, ce qui a entraîné l'ouverture d'une information (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite