Publicité

Les violences familiales hors couple en hausse de 16% sur l’année 2021

D’après une étude du ministère de l’Intérieur publiée mardi 28 février, l’année 2021 enregistre une hausse de 16% concernant les violences intrafamiliales (hors couple) en comparaison avec 2020.

Les violences intrafamiliales physiques ou sexuelles commises entre membres d'une même famille, hors conjoint ou ex-conjoint, ont augmenté de 16% en 2021 par rapport à 2020. Tel est le constat d’une étude publiée mardi 28 février par le ministère de l'Intérieur.

Si l'année 2020 avait été marquée par l'épidémie de Covid-19, les chiffres de l'année 2021 poursuivent la même progression du nombre de victimes signalées depuis 2016, avec même une accélération concernant les violences sexuelles.

16 400 victimes de violences sexuelles

Au total, on déplore 64.300 victimes de violences intrafamiliales non conjugales, dont 47.900 pour des violences physiques et 16.400 pour des violences sexuelles. Les chiffres sont ceux de la police et de la gendarmerie en 2021, selon le service statistiques de Beauvau.

Dans le détail, la hausse du nombre de victimes est portée par les signalements pour violences sexuelles (+26%), devant les violences physiques (+13%), « dans un contexte de libération de la parole et d’amélioration de l’accueil des victimes par les services », selon l'étude.

« La part des victimes dénonçant des faits anciens (...) augmente régulièrement », ajoute le rapport. Ainsi, de nombreux faits enregistrés en 2021 par les forces de l'ordre concernent souvent des abus commis plusieurs années auparavant.

Pour les faits de violences sexuelles intrafamiliales enregistrées et commises en 2021, la hausse est de 7%.

76% des auteurs...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi