Virus respiratoire syncytial (VRS) : symptômes, incubation, traitement, vaccin

Istock/Jovanmandic

Le VRS est une infection virale très fréquente chez les enfants en bas âge. Elle peut être bénigne (simple rhume) ou donner lieu à des complications plus ou moins graves (bronchiolite, pneumonie). Ce virus est très contagieux et nécessite quelques précautions pour éviter sa propagation. Découvrez quels sont ses symptômes, le délai d’incubation et les traitements existants.

Le virus respiratoire syncytial (VRS) est un virus à ARN de la famille des pneumovirus. L’infection par le VRS est très fréquente, comme le précise le site de l’infectiologie française : 69 % des nourrissons de moins de 1 an et 95 % des enfants de 2 ans ont contracté le virus au moins une fois. Et les récidives ont lieu dans 50 % des cas, car la réponse du système immunitaire n’évite pas une nouvelle infection, elle diminue seulement le risque de complications graves. Ce virus sévit généralement de la fin de l’automne au début du printemps, avec un caractère épidémique. Il est très contagieux et se répand donc rapidement, que ce soit dans les crèches, les fratries ou les écoles. Si cette infection est souvent bénigne, elle peut présenter un caractère de gravité chez les nourrissons de moins de 3 mois, les enfants prématurés, les patients atteints d’immunodéficience ou d’une maladie chronique, et les personnes âgées. Le VRS est, en effet, l’un des virus respiratoires les plus mortels chez les enfants en bas âge, précise l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

Les symptômes du virus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite