Visite Privée : face à la Méditerranée, une villa de rêve nous plonge dans la Grèce antique

©ELLEDécoration / Aude Isorce, Lucia Lagarrigue-Aumonier

Toisant la Méditerranée avec les falaises d’Èze pour toile de fond, l’incroyable Villa Kérylos conjugue le faste de la Grèce Antique sur une partition héritée de la Belle Époque, sublimant le style hellénique d’un sens aigu de l’esthétisme et d’une connaissance érudite des civilisations. Une invitation à voyager à travers les âges, dont Antide Viand, administrateur des monuments historiques, nous propose un fascinant aperçu.

Créature poétique née de la mythologie grecque, « Kérylos » désignerait une hirondelle de mer, un oiseau de légende, réputé pour annoncer les présages heureux. C’est sous ce nom aux accents oniriques que Théodore Reinach - archéologue, mécène et spécialiste averti de la Grèce Antique décida de baptiser la villa qu’il fit construire de 1902 à 1908 sur l’un des caps de Beaulieu-sur-Mer. Réinvention prodigieuse d’une maison de Délos à la mode de la Belle Époque, cette demeure d’exception se veut l’aboutissement d’une recherche artistique et intellectuelle de son commanditaire, dont le parcours force immanquablement l’admiration.

À lire aussi : 13 maisons de légende à visiter de la Côte d'Azur à la Côte basque

La maison d’un helléniste averti

Difficile en effet d’évoquer la Villa Kérylos sans mentionner d’emblée l’homme brillant qui en est à l’origine, Théodore Reinach. Né en 1860 dans une famille de banquiers allemands, celui qui fut tour à tour juriste, homme politique, historien, musicologue ou encore musicien, développe de manière précoce une passion dévorante pour la Grèce Antique et ses différentes évocations. Homme de goût, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, il fera la rencontre de l’architecte Emmanuel Pontremoli au Salon de 1900, rencontre dont naîtra cette œuvre architecturale totale. Leur ambition ? Plonger chacun de ses visiteurs dans la quintessence d’une...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi