Voyages, repas, cadeaux... L’inflation va-t-elle gâcher les fêtes ?

© Getty Images

L’Ifop publie une enquête qui montre que la hausse des prix devrait affecter les habitudes des Français durant la période des fêtes de fin d’année, que ce soit dans leur budget pour les festivités de Noël, leurs loisirs ou encore leurs vacances.

L’inflation va-t-elle gâcher les fêtes ? Dans une étude réalisée pour le site de conseil Voyage Way, l’Ifop montre que l’inflation galopante devrait pousser les Français les plus modestes à surveiller de près leur porte-monnaie pour les fêtes de fin d’année. Les populations souffrant particulièrement de la hausse des prix de l’énergie sont les premières concernées par ces réductions de budget. 51 % des Français sont « stressés » par la période des fêtes et par la charge financière à allouer à leurs achats de cadeaux de Noël, un chiffre record. En 2020, il s’élevait à seulement 39 %.

Le nombre de Français qui ne vont pas offrir de cadeaux de Noël à leurs proches est lui aussi en hausse notable : (18 % cette année). Des restrictions qui devraient concerner aussi bien les conjoints que le cercle familial ou amical. Les cadeaux seront moins nombreux mais également moins chers : 64 % des interrogés prévoient de réduire le prix de leurs achats, avec un budget global de 386 euros pour les cadeaux, contre 408 euros l’année dernière.

LIRE AUSSI >> « Les plaisirs, c’est seulement pour les enfants » : les ménages face à la baisse du pouvoir d’achat

L’inflation s’invitera également sur les tables de Noël ou de la Saint-Sylvestre, avec 71 % des sondés prêts à réduire leur budget repas. Et les dépenses non alimentaires comme la décoration (83 %), les sorties culturelles (77 %) ou extérieures (81 %) devraient aussi...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi