Vrai ou faux : nos vêtements peuvent-ils transmettre le coronavirus ?

Matthieu Bobard Deliere
·1 min de lecture

Les idées reçues et fausses rumeurs circulent en nombre concernant le coronavirus, notamment sur ce qui le lie à notre garde-robe. Les vêtements peuvent-ils être porteurs du virus ? On vous explique tout.

La situation de pandémie actuelle mène à de nombreux fantasmes et suppositions sur la manière dont peut être transmis le virus. Poignées de portes, poignées de main, respiration du même air… La paranoïa s’est mêlée à de bonnes intentions et on est devenu d’un coup suspicieux de tout ce qui nous entoure. Qu’en est-il de nos vêtements ? Sont-ils des vecteurs de maladie ? On décortique pour vous les rumeurs qui circulent.

Nos vêtements peuvent être porteurs du coronavirus 

Vrai. Si les études sont encore peu nombreuses sur ce sujet, on peut en effet dire que nos vêtements peuvent être porteurs du Covid-19. Si des gouttelettes respiratoires (d’une personne contaminée et contagieuse) tombent sur un tissu, le vêtement peut être une surface abritant le virus. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indique, cependant, qu’il est très difficile d’estimer de manière précise la durée de vie du virus sur les vêtements. Selon le type de tissu et la matière, on compterait entre plusieurs heures et plusieurs jours.

Plus précisément, le virus aurait tendance à s’accrocher davantage et plus longtemps sur les surfaces poreuses et humides. L’INSERM (l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) explique également que la durée de vie du virus sur cette surface dépend du taux d’humidité, de la température, etc. Pour ces raisons, il faut veiller à nettoyer régulièrement ses vêtements, ces derniers pouvant être...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi