Publicité

Where is Kate : et si c’était un coup de communication pour protéger le roi Charles III ?

C’est une histoire que les scénaristes de « The Crown » n’auraient pas pu inventer. Depuis le début de l’année, la famille royale est au cœur de toutes les spéculations, entre l’opération de Kate Middleton, la maladie du roi Charles III, et la supposée maîtresse du prince William. La disparition de la princesse de Galles est au cœur de toutes les rumeurs. Et s’il s’agissait d’un coup de communication pour protéger le roi Charles III ?

Énième rebondissement dans l’affaire « Where is Kate ? » Opérée de la région abdominale à la mi-janvier, l’épouse du prince William a ensuite été contrainte au repos pour se remettre, avec un retour annoncé d’abord à Pâques, puis jusqu’à juin. De quoi faire naître les plus drôles de rumeurs, et une question : Where is Kate ? « Où est Kate ? » Une première photo, sortie début mars sur le site TMZ, la montrait en voiture avec sa mère. Mais beaucoup d’internautes ont douté de l’identité de la femme photographiée. Puis la photo de famille, publiée pour la fête des mères, n’a fait qu’envenimer l’affaire, puisqu’elle avait été entièrement photoshoppée, au point que Kate Middleton elle-même a dû présenter ses excuses. Une erreur grossière dans un système qui surveille pourtant toute sa communication au millimètre près. Le palais de Kensington, qui gère les affaires du couple de Galles, laisse-t-il volontairement Kate dans l’œil du cyclone pour protéger un autre membre de la famille royale ? C’est la théorie qui ressort en ce début de semaine.

 

Rappelez-vous, dans son livre « Le Suppléant » et dans sa série sur Netflix, le prince Harry faisait des révélations sur les équipes de communication de la famille royale. Chacune fonctionne comme une petite entreprise et sert les intérêts des royaux dont elle s’occupe. Au point de parfois se livrer des guerres en interne, pointer du doigt les faiblesses des uns...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi