Willow Smith révèle avoir été victime d’un cyberharceleur

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans l'extrait d’un épisode de « Red Table Talk », diffusé le mardi 5 octobre, Willow Smith a révélé qu’un cyberharceleur s’était introduit chez elle pendant son absence.

« Le cyberharcèlement est un peu plus insidieux et effrayant », a déclaré Willow Smith dans un extrait de l’émission « Red Table Talk », diffusé mardi 5 octobre, sur Facebook Watch. Et l’artiste sait de quoi elle parle. Autour de la table, entourée de sa mère Jada Pinkett Smith et de sa grand-mère Adrienne Banfield Norris, la chanteuse s’est courageusement remémorée, pour la première fois, cette expérience éprouvante dont elle a été victime.

« Il s’est introduit chez moi pendant notre absence »

Willow Smith a expliqué qu’elle se faisait harceler par un homme sur internet depuis des années, si bien qu’il connaissait toutes ses habitudes. Son harceleur en est venu à en savoir tellement sur elle qu’il était capable de prédire ses mouvements. « En décembre, alors que nous étions partis en vacances en famille, il est venu chez moi et s’est introduit chez moi pendant notre absence, s’est confiée la fille de Will Smith. Une époque folle. » Le cyberharceleur aurait tenté d’attendre son retour. Jada Pinkett Smith a, en effet, souligné que l’homme avait installé un camp devant la maison.

Heureusement pour eux, il semble que la situation ait été résolue. Willow qui s’était rasée la tête en plein concert détaillera davantage cette histoire traumatisante, dans l’épisode de « Red Table Talk », qui sera diffuser dans sa totalité ce mercredi 6 octobre. Dans un numéro précédent de l’émission, l’artiste...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Margaux : "La rue ça peut faire peur avec toutes les agressions et le harcèlement. La "reprendre" dans un un but concret, ça m’a motivée"

A lire aussi 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles