Publicité

Yannick Alléno : le chauffard ayant mortellement fauché son fils Antoine a été remis en liberté

Sa mort brutale avait bouleversé le milieu de la gastronomie française. Le cuisinier Antoine Alléno s'est éteint le 8 mai 2022, lorsqu'il fut mortellement fauché par un chauffard dans les rues de Paris. Alors que le fils de Yannick Alléno était arrêté à un feu rouge sur son scooter, un automobiliste est arrivé à vive allure et l'a violemment percuté par derrière. Déjà défavorablement connu des services de police, le chauffard en question conduisait une voiture de luxe qu'il venait de voler. De plus, il était sous l'emprise de l'alcool au moment des faits, tout en n'ayant plus de permis de conduire. Le chauffard était par ailleurs déjà recherché par les autorités pour certains délits routiers. Seulement deux jours après le drame, le suspect fut présenté à un juge qui avait ordonné sa mise en examen, ainsi que son placement en détention provisoire. Le parquet de Paris avait également ouvert une information judiciaire pour homicide et blessures involontaires aggravés, conduite en état d’ivresse, permis annulé, dégradations, violences volontaires, vol et délit de fuite.

En plus, le parquet de Paris avait aussi annoncé que l'automobiliste allait devoir purger deux autres peines de six et trois mois d’emprisonnement déjà inscrites à son casier judiciaire. Toutefois, seulement quatre mois après les faits, il fut remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès le 10 septembre 2022, comme l'a révélé BFMTV mercredi 22 février 2023. "La décision a été prise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite