Publicité

Vous avez les yeux secs ? Il vous manque peut-être ce nutriment important dans votre assiette

La sécheresse oculaire est une maladie qui consiste en un déficit de quantité de larmes et ou une détérioration de la qualité de celles-ci, produisant une inflammation de la surface de l'œil. Sachant que la vue est impactée par ce que nous mangeons à l’instar de notre santé générale, certains aliments ou nutriments vont avoir un grand intérêt pour nos yeux. Et l’un d’eux en particulier, déjà connu pour ses nombreux bienfaits.

Pour de nombreuses personnes concernées par le syndrome des yeux secs, ce dernier n'est pas qu’une simple gêne puisqu’il altère considérablement leur qualité de vie. En cause, ces sensations d’irritations, de brûlure, de démangeaisons voire même une vue trouble. Cette affection de l’œil survient lorsque celui-ci n’est plus suffisamment humidifié et devient sec, les HUG* précisant à ce sujet qu’elle concerne un peu moins d’un tiers de la population et qu’elle représente l’un des motifs les plus fréquents de consultation en ophtalmologie. Plus précisément, la surface de l’œil est recouverte d’une couche de larmes : il y a œil sec lorsque les yeux ne produisent pas suffisamment de larmes ou que celles qu’ils produisent n’ont pas la bonne composition chimique. Le CHU de Bordeaux affirme quant à lui que « les blépharites par dysfonction des glandes de Meibomius sont la cause la plus banale d'œil sec ». Les glandes meibomiennes, qui se situent dans l'épaisseur des paupières inférieures et supérieures, fournissent la phase lipidique (grasse) qui stabilise le film lacrymal, étalé sur toute la surface de l’œil grâce au clignement des paupières.

Mais « ce clignement peut être incomplet, peu fréquent et peu intense, limitant la possibilité de lubrification, induisant une souffrance inflammatoire et une dysfonction des secrétions meibomiennes. Si la situation dure, les glandes peuvent s'infecter (orgelet,...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi