Zoom sur la chirurgie esthétique de l’intime au masculin

La rédac
·1 min de lecture

Elle a le vent en poupe depuis peu et fait rêver, à tort ou à raison, les hommes soucieux de leur apparence virile. Le point avec Antoine Faix*, urologue, andrologue et sexologue.

Le spécialiste est direct : « Nous sommes de plus en plus sollicités pour des interventions de ce type. Mais attention, nous sommes avant tout, nous, urologues, des médecins de l’organe génital attachés à sa fonctionnalité globale. Notre rôle est surtout de soigner, parfois aussi de répondre à des demandes plus esthétiques. À condition que ces dernières soient légitimes et qu’elles ne compromettent pas les capacités érectiles et urinaires, la sensibilité et la fertilité. »

Céder aux diktats de l’apparence que véhiculent les acteurs de films pornographiques et aux exigences que l’on s’impose pour correspondre à des normes imaginaires imposées par soi, son partenaire ou la société, n’est pas sans danger. Alors accepter ou refuser ? Tel est souvent le dilemme des praticiens, urologues ou plasticiens spécialisés en chirurgie de l’appareil génital.

L’allongement du pénis au cas par cas

Au premier rang des demandes concernant le membre viril, la phalloplastie (ou pénoplastie) d’allongement. L’intervention principalement pratiquée aujourd’hui consiste à sectionner le ligament suspenseur pour allonger le pénis de 2 centimètres environ. Un gain visible seulement au repos car, en érection, rien ne change.

Et la balance entre bénéfices et risques est à prendre en compte, selon Antoine Faix, car le geste chirurgical demeure délicat et le résultat peut être décevant : « Pour les patients souffrant (...)

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi