"Ça fait très mal en fait" : Anne Roumanoff évoque son opération de chirurgie esthétique

Capture d'écran France 5

Invitée sur le plateau de C à vous jeudi 17 novembre 2022, Anne Roumanoff est revenue sur son spectacle à l'Olympia, marquant ses 35 ans de carrière. L'occasion pour l'humoriste de 57 ans d'évoquer, à demi-mots, son opération de liposuccion.

En 35 ans de carrière, Anne Roumanoff s'est fait une place au sein des humoristes français les plus populaires. Pour marquer ce stade symbolique, l'humoriste de 57 ans se produira prochainement en spectacle à l'Olympia, accompagnée d'amis artistes, à l'occasion d'une soirée truffée de parodies, de sketchs et de personnages, dont celui de sa fameuse "femme refaite". Interrogée à ce sujet sur le plateau de C à vous, jeudi 17 novembre 2022, l'intéressée a répondu un peu malgré elle à une question sur son propre rapport à la chirurgie esthétique. "On peut faire des petits trucs…", a-t-elle d'abord glissé, avant d'être coupée par Anne-Elisabeth Lemoine. "Vous dites : il vaut mieux arrêter de manger que d'être liposucée ?", lui a demandé l'animatrice de France 5. Après avoir balayé la question d'un air gêné, Anne Roumanoff a fini par concéder en quelques mots : "Ça fait très mal en fait !".

Anne Roumanoff sur sa liposuccion : "Je préfère un régime et des abdos !"

Ce n'est pas la première fois qu'Anne Roumanoff évoque la chirurgie esthétique. Le bistouri ne lui est en effet pas inconnu : lors du confinement de mars 2020, l'humoriste s'est offert une liposuccion du ventre. "Je me suis dit : 'C'est le moment où jamais'. J'ai tout le temps du travail, alors que là, je me suis dit : 'Je vais le faire'", avait-elle révélé au micro de RTL, le 11 septembre 2021. Une manière de se libérer de quelques complexes, qui ne s'est pas tout à fait passée comme elle l'imaginait. "Je n'avais pas du tout percuté que c'était une opération, hyper… Franchement, ça fait très très (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Dr Nathanel Edery (chirurgien esthétique) : "C’est l’opération la plus mortelle en chirurgie esthétique"