Publicité

Éco-recharges plus chères que le produit d’origine : 60 millions épingle plusieurs marques

Produits d'hygiène, d'entretien, et alimentaires : les éco-recharges sont devenues des incontournables dans notre consommation. Plus facile à stocker, plus écologique ou encore plus économique, ce conditionnement présente, sur le papier, de nombreux avantages. Alerté par des consommateurs attentifs, 60 millions de consommateurs a passé au peigne fin les prix de ces produits. Résultat, le gain d'argent n'est pas toujours au rendez-vous.

Moins de matière, moins lourdes et pourtant plus chères. Selon l'enquête de nos confrères à découvrir dans leur numéro de février 2024, les distributeurs n'ont pas tous une politique tarifaire identique concernant les recharges. Pour un même produit, les prix sont bien différents d'un magasin à l'autre, et d'un département à l'autre.

Une fois dans le magasin, il vaut mieux ouvrir l'œil. Parfois, la recharge semble plus intéressante que la boîte, mais attention à ne pas se fier aux apparences. Quand on regarde de plus près, on remarque que la quantité proposée n'est en fait pas la même. 60 millions conseille alors : "ne vous fiez pas à l’emballage, regardez le prix au kilo". Dans certaines grandes surfaces, des produits proposés en éco-recharges sont plus chers que dans leur conditionnement originel. Au rayon petit-déjeuner, par exemple, le prix au kilo du Nesquik "Réveille le lait" est 1,60 € plus cher en version recharge qu’en boîte. Même chose pour le gel douche "Nourishing" de Sanex, repéré à 1,72 € de plus pour la recharge. La palme revient à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite