Les électrolytes, un outil de diagnostic pour la détection précoce des troubles alimentaires

iStock/bymuratdeniz

Les minéraux sont indispensables à l’équilibre alimentaire pour combattre fatigue ou fragilité. A ce titre, les électrolytes sont des minéraux qui transportent une charge électrique lorsqu'ils sont dissous dans un liquide tel que le sang. Les sportifs et athlètes les connaissent bien puisqu’ils en consomment régulièrement à l'entraînement et lors d'activités sportives. Et pour cause, ils interviennent dans la conduite de l’influx nerveux, la contraction des muscles, l’hydratation et la régulation du pH. Les sept principaux électrolytes sont le sodium, le potassium, le chlorure, le bicarbonate, le calcium, le phosphate et le magnésium. Ainsi, le sodium est responsable de la quantité d’eau retenue dans le corps tandis que le potassium participe notamment à la transmission de l’influx nerveux et à la contraction musculaire Le bicarbonate et le chlore contribuent quant à eux au maintien du pH du sang, Par conséquent, l’alimentation doit fournir la bonne quantité de ces minéraux, sachant que celle-ci dépend aussi des pertes dans les urines, de l’air expiré, des selles et de la sueur.

Voilà que les électrolytes ont fait l’objet d’une récente étude menée par une équipe de recherche de l’Université d’Ottawa et de l’Hôpital d’Ottawa (Canada). Il s’agit plus précisément d’étude cas-témoin, publiée sur le site JAMA Network Open, ayant révélé que des patients et patientes pourraient recevoir un traitement...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi