Érythème fessier chez l’adulte : causes, symptômes, traitements

IStock/jittawit.21

L’érythème fessier chez l’adulte, également appelé dermite du siège, touche principalement les personnes souffrant d’incontinence. Cette inflammation cutanée est de ce fait liée à un phénomène de macération. Des solutions de prévention et des traitements adaptés permettent de soulager l’inconfort et les rougeurs provoquées par cette affection.

L’érythème fessier ou dermite du siège correspond à une inflammation cutanée provoquée par un phénomène de macération. Celui-ci est entraîné par une incontinence urinaire ou fécale, de la transpiration ou des écoulements vaginaux. Si cette atteinte est fréquente chez les nourrissons, les enfants ne sont pas les seuls concernés. L’érythème fessier chez l’adulte se traduit par des rougeurs et une irritation du siège. Ces lésions cutanées sont régulièrement accompagnées de douleurs ainsi que d’une véritable sensation d’inconfort. Un excès d’humidité localisé au niveau des parties génitales entraîne une altération de la peau. Ainsi, transpiration, urines et selles sont des facteurs favorisant l’apparition de rougeurs. L’érythème fessier est encore connu sous les noms de lésion de macération, lésion humide ou dermatite associée à l’incontinence (DAI).

De manière générale, l’érythème débute au niveau du scrotum et des fesses pour l’homme. En ce qui concerne les femmes, les grandes lèvres, les fesses et les plis inguinaux sont majoritairement touchés. La mise en place d’un traitement est alors indispensable, à la fois pour le confort du patient, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite