Publicité

Comment éviter d’avoir des grumeaux dans sa pâte à crêpes ?

Les grumeaux dans les crêpes, un grand débat qui agite les foules, en particulier au moment de la Chandeleur, fêtée le 2 février.

Remettons d’abord l’église au milieu du village : avoir quelques grumeaux dans sa pâte à crêpes n’est pas gravissime. Si ces petits amas de farine ne sont pas présents en trop grand nombre, ils ne gêneront pas la dégustation, en particulier si on garnit généreusement nos crêpes de pâte à tartiner. À bon entendeur.

Pourquoi y a-t-il des grumeaux dans la pâte à crêpes ?

Maintenant que l’importance ou plutôt la non-importance des grumeaux a été abordée, intéressons-nous au pourquoi. Les grumeaux, qu’est-ce que c’est ? Simplement de petits amas de farine qui se rassemblent et ne se dissolvent pas entièrement dans la masse liquide. Est-ce grave ? On le/se répète : non ! Le problème des grumeaux, souvent c’est leur nombre et pas nécessairement leur taille.
 
Mais alors d’où viennent les grumeaux ? Les grumeaux sont souvent la conséquence d’une certaine précipitation. Tout simplement. En cuisine, il faut prendre son temps et ne pas brusquer certaines actions. C’est le cas pour la pâte à crêpes lors de l’intégration du lait (masse liquide) dans le mélange farine + œufs (masse solide). Si l’on ajoute le lait d’un coup d’un seul, des grumeaux fatalement il y aura. Mais si on procède progressivement en prenant le temps de mélanger vigoureusement la masse solide en intégrant peu à peu la masse liquide, lisse la pâte toujours sera.

Les astuces pour éviter les grumeaux

Si malgré toute votre bonne volonté et le soin...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi