Cancer : l'OMS recommande de doubler les taxes sur l'alcool

·1 min de lecture

"On estime que 10 700 nouveaux cas de cancer et 4850 décès par cancer liés à l'alcool pourraient être évités chaque année sur le continent européen, en doublant les taxes actuelles sur les boissons alcoolisées" affirme l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans une étude publiée dans The Lancet. "Le Royaume-Uni, la Fédération de Russie et l'Allemagne – qui représentent ensemble près de 40 % de toutes les vies potentielles sauvées – seraient parmi les principaux gagnants de cette mesure économique" ajoute la Dre Carina Ferreira-Borges, cheffe par intérim du Bureau européen de l'OMS et co-auteure de l'étude.

En 2020, plus de 4,8 millions de personnes dans la Région européenne de l'OMS ont développé un cancer. Mais plus de 40% de ces cancers auraient pu être évités, le tabac et l'alcool étant les principaux facteurs de risque. "Doubler les taxes sur l'alcool pourrait nous aider à éviter environ 6 % des nouveaux cas de cancer et des décès liés à sa consommation" insistent les auteurs de l'étude. C'est sur le cancer du sein et le cancer colorectal que cette mesure aurait le plus d'impact : plus de 1000 vies épargnées du cancer du sein, et 1700 vies du cancer colorectal.

1 cas de cancer sur 25 lié à la consommation d'alcool

En 2020, 741 300 cas de cancers se seraient déclarés à cause de l'alcool, quel que soit le mode de consommation (y compris modéré). C'est du moins ce qu'estimait le Centre international de recherche sur le cancer (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Cancer de l'ovaire : une combinaison de médicaments prometteuse
Le vaccin Pfizer serait sûr et efficace pour les enfants de 5 à 11 ans
Cystite : 5 remèdes de grand-mère pour soulager
Tout ce que le chien "flaire" sur votre santé
Le vaccin Moderna est-il plus efficace que le vaccin Pfizer ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles