1 français sur 4 achète des glaces qui coûtent pourtant plus cher en 2022

Tongs, short de plage et paréo : vous êtes fin prêt pour aller à la plage. Il ne vous manque plus qu'un accessoire pour avoir la parfaite panoplie du vacancier : une glace. Mais l'inflation n'a pas épargné cette gourmandise estivale. Cette année, les tarifs affichés par les glaciers risquent bien de vous refroidir.

Depuis plusieurs semaines, on subit des températures avoisinant les 30°C, et ce n’est rien comparé aux deux épisodes de canicule que nous avons vécus courant juillet. La canicule peut avoir de nombreux effets sur notre corps, allant d’une fatigue légère à une déshydratation dangereuse. Il faut réussir à réguler notre température corporelle pour bien supporter ces périodes.

Les glaces coûtent plus cher cette année

Pour éviter les coups de chaud et se rafraîchir pendant ces vagues de chaleur, on a enchaîné les thés glacés et les glaces. Les glaces sont un incontournable des vacances. En se baladant sur la promenade des anglais, certains craquent et s’offrent un petit plaisir glacé. Chaque année, ils s’arrêtent chez le même glacier et prennent les mêmes parfums pour leur glace 2 boules. Mais cette année, ils ne débourseront pas la même somme. Les glaces affichent une hausse des prix de +4,9 % d’après les chiffres publiés par l’Institut Iri début juillet. Concrètement, votre glace 2 boules coûte 20 à 50 centimes plus cher cette année. Et il n’y a pas que les petits artisans-glaciers qui font payer leurs clients quelques centimes de plus. Même Nestlé,...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Malgré l'inflation, ce produit est le plus acheté par les français en 2022 !
Glaces artisanales : ne vous faites plus avoir
K-Food Festival, Food Market, dégustation de glaces à Paris Plage … Que faire à Paris du 4 au 10 juillet 2022 ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles