10 lignes ferroviaires spectaculaires pour découvrir la France en train

Les projets les plus fous prévoyaient qu’il grimpe au sommet du mont Blanc. Au départ du Fayet (à 580 m de haut), ce train à crémaillère atteint tout de même 2 372 m d’altitude, au terminus du Nid d’Aigle, en 1 h 15. Ce qui en fait le train le plus haut de France. Pour apprécier ce spectaculaire parcours de 12 km, vous aurez le choix entre trois rames : Anne en livrée verte, Jeanne en rouge ou Marie en bleu. L’été, c’est la voie royale pour les randonneurs. L’hiver, le trajet est réduit et dessert le domaine skiable Les Houches.

Le +. Partir du terminus du Nid d’Aigle (comme 75 % des alpinistes), près du glacier de Bionnassay pour gravir le mont Blanc.

En pratique. De mi-juin à fin sept., puis de mi-décembre à fin mars. 39,20 € AR/adulte, 33,30 €/enfant (5 à 14 ans), 121,50 € le forfait famille (2 adultes, 5 enfants).Le tramway du Mont-Blanc. Tél. : 04 50 53 22 75, montblancnaturalresort.com/fr/tramway-montblanc

Des passionnés ont pris le relais de la SNCF en 1970 pour poursuivre l’exploitation de l’ex-réseau des Bains de mer, créé en 1887. Deux tronçons ont été sauvés sur 27 km : Le Crotoy – Saint-Valery-sur-Somme et Saint-Valery – Cayeux-sur-Mer. Le premier, sur fond de mer et d’estuaire, est le plus beau. Au rythme de la locomotive à vapeur, les marais de la baie de Somme alternent avec les prés, dévoilant moutons, chevaux et oiseaux…

Le +. Formules commentées entre Le Crotoy et Saint-Valery ; dîners à bord (65 €/pers, avril à septembre).

En pratique. Du 6 fév. au 12 nov. 15 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles