3 recettes d’Halloween à faire au Thermomix

·2 min de lecture

Pour un goûter d’Halloween réussi, on se laisse tenter par ces trois friandises diablement gourmandes à faire au robot Thermomix. Au programme : des petites meringues fantomatiques, des biscuits effrayants et des petits sablés gentiment hantés !

Des mini-meringues fantômes

GettyImages-743704023
GettyImages-743704023

4 gros blancs d'œufs
300 g de sucre en poudre
1/2 c. à café d'extrait de vanille
crayon alimentaire en sucre noir

On préchauffe le four à 100°C. On tapisse une plaque à pâtisserie avec du papier sulfurisé.
On verse 150 g de sucre dans le bol et on le pulvérise avec la fonction turbo pendant 20 s, on réserve hors du bol.
On verse les blancs d’œufs dans le bol avec le fouet avant de programmer 6 mn / vit 3.
Quand il ne reste que 2 mn, on ajoute les 150 g de sucre en poudre restant par l’orifice pendant que le robot est en marche. Une fois le programme terminé, on ajoute le sucre glace et on mélange en soulevant la meringue avec la spatule.

On verse la meringue dans une poche à douille munie d’une douille lisse. On réalise des petites meringues (avec ou sans bourrelet) sur la plaque à pâtisserie.
On fait cuire au four environ 1h30, jusqu'à ce que les meringues soient sèches et croustillantes au toucher. On éteint le four et on laisse les fantômes en meringue continuer à sécher au four pendant quelques heures.
Quand ils sont froids, on dessine les visages des fantômes avec le crayon en sucre et voilà les petits fantômes croquants sont prêts à être dégustés.

Des sablés fantomatiques

GettyImages-88308463
GettyImages-88308463

70 g de beurre + 2 c. à soupe de beurre pommade
1 œuf
125 g de sucre en poudre + 30 g pour le glaçage
185 g de farine de blé
1 pincée de sel fin
1 pincée de bicarbonate
115 g de Philadelphia
1/2 c. à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles