Publicité

4 nouvelles personnalités nommées à la présidence de la Ciivise

La ministre chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles Sarah El Haïry relance la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise). Quatre personnalités ont été annoncées pour reprendre la présidence de la commission.

La commission inceste connaît une nouvelle fois quelques changements. Dans usne interview donnée au « Figaro », la ministre déléguée chargée de l’Enfance Sarah El Haïry a annoncé relancer la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise). « Une nouvelle ère s’ouvre pour la commission inceste », a-t-elle déclaré. Un « collège directeur » composé de quatre personnalités, deux femmes et deux hommes, va reprendre la présidence de la commission.

>> Lire aussiInceste : la terrible injustice que subissent les mères osant prendre la parole

Les personnes qui reprendront les rênes de la commission sont Maryse Le Men Régnier, présidente de la Fédération France Victimes, Thierry Baubet, chef du service de psychopathologie de l’enfant à l’hôpital Avicenne (AP-HP), Solène Podevin, présidente de Face à l’inceste et Bruno Questel, ancien député de la majorité. Ce dernier avait pris la parole à l’Assemblée nationale pour révéler qu’enfant, il avait subi un viol. Une prise de parole courageuse et marquante qui n’avait pas manquée d’être saluée.

Une gouvernance partagée

Le choix d’une gouvernance partagée a été justifiée par l’importance de la tâche. « Cette gouvernance collégiale témoigne de la nécessité, pour appréhender cette réalité douloureuse, mais aussi complexe et multiforme que constituent l’ inceste et les violences sexuelles faites...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi