Publicité

6 grandes marques épinglées par l’association FoodWatch pour une baisse de qualité de leurs produits

Adobe Stock
Adobe Stock

La qualité des produits de certaines grandes marques est-elle en train de baisser ? C’est en tout cas ce qu’affirme l’association FoodWatch.

Après la shrinkflation, les industriels semblent avoir trouvé une autre astuce pour gonfler leurs marges, une fois de plus au détriment des consommateurs. Son nom : la cheapflation. Cette nouvelle technique consiste à réduire la qualité de certains produits afin de baisser les coûts de production. Si, cette fois, la différence ne se joue plus sur le poids, c’est bien au niveau du goût et des qualités nutritives de produits que les consommateurs risquent de s’avérer perdants. Pour l’heure, 6 marques ont été pointées sur doigt par l’association de défense des consommateurs, FoodWatch. L’objectif : alerter sur cette nouvelle pratique peu scrupuleuse.

6 grandes marques incriminées

Si vous appréciez les bâtons de poisson Fleury Michon, la mayonnaise Maille ou encore les gâteaux Milka, il se pourrait que leurs goûts vous semblent, depuis quelque temps, un peu différents… En cause : la cheapflation. Selon Foodwatch, le surimi serait passé d’une composition avec 43% de chair de poisson, avant l’inflation alimentaire, à 38% aujourd’hui. Une nette diminution qui n’a pas entraîné une baisse de prix pour autant. Ce qui a changé, en revanche, c’est le nutri-score du produit qui est passé de B à C.  Pour les autres produits de la liste, à savoir à chocolats After Eight de Nestlé, les rillettes de poulet rôti Bordeau Chesnel, les colins...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Les grandes marques vous font manger de l'insecte quotidiennement et c'est totalement légal…
Alimentation et inflation : les grandes marques dont les prix ont le plus augmenté en 2 ans
Shrinkflation : une liste de produits dont la quantité a réduit sans baisse de prix a été dévoilée