Affaire conclue - "Honte à la vendeuse !", "Ils prennent n'importe quoi comme objet" : cette copie chinoise d'un fauteuil iconique scandalise les internautes

Dans le second numéro d'
Dans le second numéro d'"Affaire conclue" diffusé ce vendredi, une vendeuse est venue avec une copie chinoise d'un fauteuil iconique. (Capture d'écran France 2)

Ce vendredi 16 septembre, sur France 2, les téléspectateurs ont retrouvé deux numéros d'"Affaire conclue". Aux côtés de Sophie Davant, les vendeurs du jour sont venus avec des objets tous plus insolites les uns que les autres et parfois avec des objets iconiques... ou presque. Camille, jeune chineuse originaire de Ronchin (Hauts-de-France), est venue avec un objet qui a beaucoup fait parler de lui sur Twitter : un fauteuil "oeuf" inspiré du "ball chair", un fauteuil iconique des années 1960. Seule petite ombre au tableau : il s'agit d'une copie chinoise. Ce détail a scandalisé les internautes.

Une vente iconique... ou presque. Ce vendredi après-midi, les fidèles téléspectateurs d'"Affaire conclue" ont pu retrouver deux numéros de leur émission d'enchères préférées. Lors du second numéro, Sophie Davant, les commissaires-priseurs et les acheteurs ont vu défiler plusieurs objets tous plus insolites les uns que les autres : on retiendra notamment l'imposant lampadaire de rue apporté par Josette, la magnifique (et très longue !) table console chinoise de Michel et son fils Beyhan ou encore le bas-relief en bronze réalisé par Paul Comoléra, sculpteur animalier français, apporté par Muriel. Mais cet après-midi, c'est surtout le tout premier objet apporté lors de ce second numéro qui a fait réagir les internautes. Il s'agit du fauteuil apporté par Camille, chineuse de 22 ans originaire des Hauts-de-France. La jeune femme a décidé de participer à "Affaire conclue" suite à un pari réalisé avec sa famille lors des fêtes de Noël et a donc profité de l'occasion pour tenter de vendre un fauteuil décoratif qui, dit-elle, a occupé toutes les pièces de la maison de ses parents.

VIDEO - Découvrez la Minute de Sophie Davant

"Je croyais que les copies ne devaient pas aller en salle des ventes"

L'étudiante en finances compte bien faire une belle marge grâce à la vente de son fauteuil design "iconique", d'après Sophie Davant. Cet objet, coup de coeur du frère de la vendeuse, n'emballe pas la jeune femme qui a donc décidé de participer à l'émission pour tenter de faire une belle affaire conclue. La forme de cet objet a rapidement séduit Sophie Davant qui s'est vite rapprochée de Marylou Combalier, commissaire-priseur en charge de l'expertise, pour en savoir plus. "Alors, je disais "fauteuil iconique", vous confirmez ?" demande-t-elle à l'experte. "Je confirme Sophie, pour la forme en tout cas" lui répond la commissaire-priseur. Avant de poursuivre : "C'est une forme qu'on appelle "oeuf", un fauteuil inspiré d'un fauteuil célèbre qui s'appelle le "ball chair" (...) C'est un fauteuil qui a été designé par un designer finlandais qui s'appelle Eero Aarnio en 1963. Là on n'est pas sur ce designer-ci, on est malheureusement sur une copie beaucoup plus moderne puisque c'est une copie chinoise" précise Marylou Combalier. Une mouche passe rapidement sur le plateau. L'objet sera finalement expertisé 180 euros puis vendu 470 euros. De quoi ravir Camille (qui a pris le soin de ne pas préciser l'important détail concernant son objet) qui a plus que réussi son pari et réalisé une belle marge ! En revanche, les internautes, eux, ont été exaspérés par la vente de cette copie...

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.