Publicité

Affaire Depardieu : Aurore Bergé dénonce les propos « odieux » de l’acteur

La ministre à l’Égalité entre les hommes et les femmes dit ne pas avoir entendu le président de la République défendre les propos de l’acteur.

La ministre déléguée à l'Égalité hommes/femmes, Aurore Bergé s’est exprimé dimanche 14 janvier au sujet de des propos de Gérard Depardieu dans un « Complément d’enquête » diffusé en décembre. La ministre a jugé « odieux » les propos tenus par l’acteur tout en estimant qu'Emmanuel Macron n'a aucunement exprimé du « soutien » à ces paroles misogynes de l'acteur.

Le chef de l'État est critiqué par les associations féministes pour avoir apporté son soutien à la star de cinéma, mis en examen pour viols et visé par trois plaintes pour agression sexuelle ou viol, des accusations qu'il réfute. Emmanuel Macron avait notamment dénoncé une « chasse à l'homme » contre Gérard Depardieu après la diffusion du documentaire truffé de remarques insultantes, à caractère sexuel de l'acteur.

Interrogé dimanche sur LCI sur ce soutien du chef de l'État, Aurore Bergé a affirmé ne pas avoir « entendu le président de la République, à aucun moment, dire que les propos qui avaient été tenus par Gérard Depardieu méritaient un quelconque soutien et une quelconque défense ». « Les propos qu'il (Gérard Depardieu, NDLR) a tenus dans une émission sont des propos qui sont odieux, inacceptables. Point. Il n'y a rien à défendre dans les propos qui ont été les siens et personne ne les a défendus, personne évidemment dans le gouvernement, ni le président de la République », a ajouté la ministre. « La question, c'est surtout comment on...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi