Publicité

Affaire Gérard Depardieu : après ses propos polémiques, Kev Adams se défend de "soutenir" l'acteur

Kev Adams est de retour sur le grand écran. L'acteur est à l'affiche du deuxième volet du film Maison de retraite, signé Claude Zidi Jr. En pleine promotion au Festival de l'Alpe d'Huez, la star a accordé une interview à Télé Loisirs, mardi 16 janvier 2024. Il explique les raisons pour lesquelles Gérard Depardieu, qui n'est pas à l'affiche de ce nouvel opus, apparaît sous forme de flashback : "Je trouve que c'est toujours frustrant pour le public d'aller voir un deuxième film sans connaître le premier. On s'est permis de mettre un flashback, mais ça ne veut en aucun cas dire qu'on soutient Gérard Depardieu." Des propos qui font suite à l'affaire médiatico-judiciaire qui entoure le monstre du cinéma français. En effet, Gérard Depardieu est accusé de viols et d'agressions sexuelles par plusieurs femmes. Le père de Julie Depardieu fait l'objet d'une mise en examen. Une pétition intitulée N'effacez pas Gérard Depardieu avait été lancée pour soutenir l'acteur.

La pétition n'avait pas été signée par Kev Adams. Toutefois, l'humoriste avait déclaré lors d'une avant-première de Maison de retraite 2 le 4 janvier 2024 : "Je pense que c’est certainement le plus grand acteur français. Sans aucun doute, d’ailleurs. Moi, j’ai adoré travailler avec lui, j’ai appris beaucoup." Des propos qui ne sont évidemment pas passés inaperçus, et sur lesquels Kev Adams est revenu. "J'ai eu le malheur de dire qu'il était un grand acteur, le lendemain dans la presse on disait que je le défendais, a-t-il encore (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite