Agnès Buzyn : l’ancienne ministre menacée, elle décrit son quotidien invivable

C à vous

La pandémie de la Covid-19 a sensiblement bouleversé le quotidien des Français. Entre confinement, mesures sanitaires, vaccins et impact sur l’économie…de nombreuses décisions ont dû être prises par le gouvernement. À l’époque, les réponses aux questions sont minimes. Personne ne peut prédire l’importance de cette pandémie. Alors au poste de ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn a, elle aussi, dû prendre de nombreuses décisions, et s’exprimer sur un sujet encore tout nouveau. Jeudi 27 octobre 2022, Agnès Buzyn était conviée sur le plateau de C à vous, diffusé sur France 5. L’occasion d'assurer, une nouvelle fois, avoir alerté dès le mois de janvier 2020 sur le début d'épidémie de la Covid-19 en Chine. Elle poursuit en niant toute négligence au début de l'épidémie. Pour rappel, elle est aujourd'hui mise en examen par la Cour de Justice de la République pour "mise en danger de la vie d'autrui". Trois ans plus tard, alors que la pandémie semble être un lointain mauvais souvenir, l'ancienne ministre de la Santé dit être toujours l'objet de menaces.

Sur le plateau de C à vous, jeudi 27 octobre 2022, Agnès Buzyn a livré un témoignage bouleversant sur son quotidien. "Je ne peux pas me promener seule dans la rue. Pour quelqu'un qui a dédié sa vie à essayer de sauver des gens... Mes SMS montrent que j'ai essayé de sauver la vie des gens jusqu'au bout de ce que je pouvais faire. C'est dur", partage l'ancienne ministre des Solidarités de la Santé. Au-delà des menaces, Agnès (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite