Publicité

Alerte tsunami : pourquoi le téléphone de certains Français a émis un signal d'alarme ce vendredi

Ne paniquez pas ! Vendredi 19 janvier 2024, les habitants des Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault, Gard, Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-Maritimes Haute-Corse et Corse-du-Sud ont vécu une singulière expérience. Ils ont reçu, entre 10 heures et 10h30 du matin, une alerte tsunami sur leur téléphone via le système FR-Alert. Cette dernière s'est présentée sous forme de signal sonore, même en mode silencieux. Que tout le monde se rassure, il s’agit d'un test destiné à avertir massivement les populations d'un danger imminent, comme le rapporte Le Parisien. Un test qui pourrait être précieux pour l’avenir. En effet, l’ONU estime à 100 % la probabilité qu’un tsunami violent frappe les côtes méditerranéennes d’ici à 30 ans, soit avant 2060. Cette zone du sud de la France, regroupant 9 départements, est traversée par une faille entre deux plaques tectoniques (arabique et eurasienne), comme le rappelle Numerama. Dans le cas d’une hypothèse catastrophe, s’ils venaient à se réveiller, les volcans présents dans la zone pourraient déclencher un raz de marée.

Le début et la fin de l'opération de test seront publiés sur les réseaux sociaux des préfectures. Le but de ce test est évidemment de préparer les populations à reconnaître un signal d'alerte, mais aussi adopter les bons gestes. Dans de telles circonstances, il est important de rappeler de ne pas prendre la voiture, laisser ses enfants à l'école, s'éloigner du rivage, ou encore rejoindre un point haut à pied. En cas d'alerte, la population doit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite