Publicité

Alzheimer : 6 conseils d'une neurologue pour faciliter les échanges avec un proche malade

C’est une maladie neuro-évolutive qui se caractérise par une atteinte progressive des neurones dans différentes régions du cerveau : la maladie d’Alzheimer. Parmi les symptômes liés à cette maladie neurodégénérative, on note notamment des pertes de mémoire, des troubles du langage ou encore des troubles de l’humeur. À terme, une personne touchée par la maladie d’Alzheimer ne peut plus s’exprimer, conserver des souvenirs ou encore faire des actions du quotidien comme s’habiller ou encore aller aux toilettes.

Autant de symptômes qui peuvent affecter les échanges avec un malade. Alors, quelles sont les bonnes pratiques et comment réagir si vous êtes confrontés à cette situation ? Une neurologue de l’université de Yale (États-Unis) livre 6 conseils pour rester en contact avec un proche atteint de la maladie d'Alzheimer.

Face à un malade, il est possible de mettre en place quelques réflexes afin de faciliter les échanges. Selon Carolyn Fredericks, neurologue à Yale Medicine spécialisée dans les troubles cognitifs et comportementaux, dont la maladie d'Alzheimer, qui s’exprime dans un communiqué, il est préférable “d’entrer dans la réalité” du malade. Cela implique notamment de répondre au nom par lequel il vous appelle (même si ce n’est pas le bon), ou de ne pas le reprendre sur la date ou l’année. “S'il pense que nous sommes en 1955, il est raisonnable de ne pas le corriger”, souligne-t-elle. Voici donc la liste des recommandations de la spécialiste de l’université de Yale :

Les pertes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite