Publicité

Amélie Oudéa-Castera mise en examen pour diffamation envers Noël Le Graët

La ministre des Sports a été mise en examen en décembre 2023.

La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castera a été mise en examen en décembre dans l'enquête de la Cour de justice de la République (CJR) après la plainte en diffamation de Noël Le Graët, a-t-on appris jeudi 14 mars de source proche du dossier, confirmée par le parquet général de la Cour de cassation.

Une information judiciaire est ouverte à la CJR, seule juridiction habilitée à juger les ministres dans l'exercice de leurs fonctions, depuis le 21 juin pour examiner la plainte de l'ex-patron du foot français. Il reproche à la ministre des propos tenus en février 2023 sur sa gestion de la Fédération française de football (FFF).

« Diffamation publique envers un particulier »

Dans un communiqué, Rémy Heitz, procureur général près de la Cour de cassation, qui fait office de ministère public à la CJR, a confirmé la mise en examen de la ministre par la commission d'instruction pour « diffamation publique envers un particulier ». L'avocat de Mme Oudéa-Castera n'a pas souhaité commenter. Celui de M. Le Graët n'était pas joignable immédiatement.

À l'ouverture de l'information judiciaire, le ministère des Sports avait assuré que Mme Oudéa-Castera était « sereine » et « prête à répondre », ce qu'elle a fait « publiquement et à différentes reprises ces derniers mois, aux accusations infondées de M. Le Graët ».

Noël Le Graët a démissionné en février avec fracas de la FFF, qu'il dirigeait depuis 2011,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi