Angèle fait sensation en petite robe rose à paillettes au décolleté original

La compositrice de 26 ans retrouve l’euphorie des festivals après deux années noires marquées par la pandémie. Après avoir été la tête d’affiche de We love Green au Bois de Vincennes, du Main Square Festival à Arras ou encore du Festival de Nîmes, elle a électrisé les 223 000 spectateurs du festival de Dour en Belgique. Réparti sur cinq jours, le festival est réputé pour ses rappeurs populaires mais aussi pour mettre à l’honneur des artistes indépendants et alternatifs. Niska, Laylow et bien évidemment Angèle et son frère aîné Roméo Elvis ont performé dans un cadre hors du commun : un parc éolien. Une façon de faire rimer écologie et musique. Une nouvelle expérience était proposée pour fêter le retour du festival : le "Dour Camp Fest". Une sorte d’échauffement aux concerts des jours suivants. Séances de yoga, ateliers maquillage et concerts qui s’étalent sur trois journées et promettent des moments de convivialité et de d’insouciance.

Depuis son premier album Brol, la blondie girl a su se faire une place de choix parmi la jeune génération d’artistes comme Pomme ou Clara Luciani. L’année dernière, elle a sorti son deuxième album baptisé Nonante-Cinq, ce qui signifie "Quatre-vingt-quinze" en belge et désigne son année de naissance. Elle a enchanté le premier confinement avec son titre Fever en featuring avec la popstar Dua Lipa. L’interprète de Don’t start now et la musicienne belge ont sympathisé via les réseaux sociaux en s’envoyant des photos de leur chien respectif. Elles se (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles