Anne Roumanoff : 5 choses à savoir sur sa carrière

·4 min de lecture
Getty

Humoriste préférée des Français, animatrice télé et radio, auteure... Au fil des années, Anne Roumanoff s'est imposée sur les planches et le petit écran avec son sens de la critique aiguisée et son verbe haut. Retour sur la carrière de la femme en rouge. 

Entre Anne Roumanoff et Europe 1, c’est encore fini. Le 2 juillet 2021, l’humoriste fera une nouvelle fois ses adieux à la station lors de son émission quotidienne Ça fait du bien !. Selon les informations du Monde, "les audiences trop faibles par rapport au coût du programme". Une situation qui n’est pas sans lui rappeler son éviction de la radio en 2014. À l’époque, l’animatrice a déploré : "J'ai été virée d'Europe 1 en quatre minutes. Je ne comprends pas pourquoi j'ai été renvoyée. On faisait de bonnes audiences. J'ai fait progresser la case de 57%". Ce n’est pas la première fois qu’Anne Roumanoff est confrontée des difficultés.

Vidéo. Antidote : cette censure que s’impose Anne Roumanoff avec ses filles

Anne Roumanoff se confie sur ses échecs

Invitée sur le plateau de l’émission Passage des Arts, elle s’est souvenue de ses débuts rythmés par les échecs : "Entre douze et vingt-deux ans, j’ai beaucoup souffert. On va se foutre de ma gueule comment je dis ça. Mais je voulais tellement intensément être comédienne, j’ai eu tellement d’échecs, tellement de castings où on m’a dit non, tellement d’auditions…". Alors quand elle rate son entrée au conservatoire, c’est le drame : "Je me souviens, j’avais un boulevard, je traversais la rue et, je suis pas suicidaire, mais là tout d’un coup, je ne sais pas… je me suis dit : ‘Je me jette sous un…’. Je ne l’aurais pas fait, mais il y avait quand même un… Tout s’effondrait. J’allais aux journées du conservatoire, je connaissais le nom des comédiens par coeur. Je connaissais tous les comédiens de la comédie française par coeur, toutes les distributions de pièces. J’avais vraiment une passion". Si elle a toujours voulu devenir comédienne, celle qui a passé son bac à 16 ans a intégré Science Po. Ses camarades de promo ne sont autres que Fréderic Beigbeder, David Pujadas et Jean-François Copé. En parallèle, elle suit les Cours Florent et les Cours Simon. Rien que ça.

Anne Roumanoff réalise son rêve de théâtre

Finalement Anne Roumanoff réalise son besoin vital de jouer dès l’âge de 22 ans : "Quand j’ai commencé à faire des sketchs, tout s’est ouvert. C’est comme si tout d’un coup j’avais trouvé ma place". En 1988, elle investit le Théâtre des Blancs-Manteaux avec son premier one woman show Bernadette, calme toi ! durant 9 mois. Sur la même scène, elle joue Je bosse comme une folle, j’ai pas une minute à moi, c'est du délire qu’elle présente au Théâtre Grévin, Daunou, à la Comédie Caumartin et à l’Européen. Après avoir participé à l’émission de divertissement humoristique La Classe, elle rejoint Laurent Ruquier sur France Inter dans Rien à cirer, dès 1991. Toujours aux côtés du producteur phare de France Télévisions, elle devient l’une de ses Grosses Têtes sur RTL à partir de 2015.

Vidéo. Anne Roumanoff testée positive au Covid-19 !

Anne Roumanoff et sa première fois à l'Olympia

En 1998, elle joue pour la première fois sur la scène de l'Olympia son spectacle Complètement Roumanoff, une reprise de ses meilleurs sketch. Cinq ans plus tard, elle part en tournée partout en France et au Québec avec son one woman show Follement Roumanoff, qu’elle présente 13 mois à l'affiche du théâtre parisien de Bobino. Après avoir fêté ses 20 ans de carrière, elle débarque dans l'émission Vivement Dimanche de Michel Drucker dès 2007, où elle présente une tribune sur l’actualité avec sa célèbre citation : "On ne nous dit pas tout !"

Des planches à la télé

En 2009, Europe 1 lui offre l’émission satirique Samedi Roumanoff en plus d’intervenir dans la matinale de Marc-Olivier Fogiel en semaine. Plus tard, la station refait appel à elle pour animer Ça pique mais c’est bon tous les jours de 12h à 12h30 et en 2017 elle retrouve son émission du samedi avant de prendre les rênes de Ça fait du bien dès août 2018. Quant au petit écran, elle présente Anne et ses chéris sur Paris Première, Les chéris d'Anne sur NRJ12 et Comédie !. Elle participe également à la série C'est la Crise, diffusée sur la chaîne Comédie +, avec Martin Matte, Berengère Krief, Claudia Tagbo, Caroline Vigneaux ou encore Kev Adams, en 2013.

Anne Roumanoff, officier des Arts et des Lettres

Élue humoriste préférée des Français en 2010, elle dévoile son spectacle Anne naturellement dans toute la France et publie en 2011 trois livres pour enfants. L’année suivante, elle présente Anne Rou[ge]manoff au Palais Royal pendant 6 mois. Son spectacle Aimons-nous les uns les autres joué en avant-première à l'Olympia est retransmis en direct dans 169 cinémas en France, Suisse et Belgique. C’est dans cette salle mythique qu’elle fête ses 30 ans de carrière en novembre 2017. Quelques mois plus tôt, elle se voit remettre le prix Humour de la SACD. Consécration ultime pour la comédienne lorsqu’elle est nommée en 2016 Officier des Arts et des Lettres. Sa carrière se poursuit sur les planches avec de nombreux spectacles, comme Encore et encore et Tout va bien.

À lire aussi :

>> "On croit que Twitter est une technologie avancée mais ça existait déjà au Moyen-Âge : on appelait ça le pilori !"

>> Anne Roumanoff harcelée sexuellement à 22 ans, l'humoriste a réussi à se défendre

>> Anne Roumanoff prend la défense de Sophie Marceau

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles