Publicité

Anny Duperey présente ses excuses à Judith Godrèche après ses accusations de viols contre Benoît Jacquot : "J’aurais dû lui témoigner ma solidarité"

Au mitan des années 1980, Judith Godrèche avait 14 ans quand elle a eu une relation avec Benoit Jacquot, 40 ans à l'époque, pendant six ans. L'actrice, aujourd'hui âgée de 51 ans, a porté plainte contre le réalisateur pour viols sur mineure. Bien que les faits soient probablement prescrits, une enquête a été ouverte. "C’est une histoire comme les histoires d’enfants qui sont kidnappés et qui grandissent sans voir le monde et qui n’arrivent pas à penser du mal de leur ravisseur", avait-elle dénoncé dans un texte révélé par Le Monde, évoquant des "rapports sexuels brutaux" quand de son côté, le cinéaste a parlé d'une relation "amoureuse". L'affaire a suscité une vive polémique, à laquelle avait réagi Anny Duperey sur RTL, le samedi 10 février 2024. "Je pense que tout ça est extrêmement exagéré. Six ans avec un réalisateur sous emprise, je veux bien, mais quand même consentante non ?", avait-elle fait savoir dans Le Journal inattendu, ajoutant ne pas aimer "les chasses aux sorcières tardives".

Des propos qui ont extrêmement choqué et sur lesquels Anny Duperey est revenue, à l'occasion d'un droit de réponse transmis à Simone, mardi 13 février 2024. "Je tiens à exprimer mes excuses à Judith Godreche et à toutes les victimes que mes propos maladroits ont heurtées. Je regrette que ma première réaction n’ait pas été de condamner l’inexcusable. J’aurais dû lui témoigner ma solidarité, ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui ont souffert au lieu de regretter l’emballement médiatique, qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite