Anti-âge : voici ce que Jackie Kennedy faisait chaque soir pour éviter les rides

·2 min de lecture

Jackie Kennedy suivait des rituels beauté particuliers. Le soir venu, outre ses soins, l’ancienne Première dame avait une habitude pour maintenir la beauté et la santé de sa peau tout en préservant la forme de son brushing… C'est son ancien maquilleur qui révèle son secret.

Icône de mode et de beauté, Jackie Kennedy continue de fasciner 27 ans après sa disparition. La Première dame a laissé ses traces et reste une source d’inspiration. Tout au long de sa vie, elle suit des rituels beauté bien rôdés. Pour les élaborer, elle fait notamment confiance à Erno Laszlo, dermatologue de stars qui voit passer dans son cabinet Marilyn Monroe, Audrey Hepburn…

Le soir venu, après avoir appliqué les soins conseillés par son gourou skincare, Jackie Kennedy a une habitude particulière. Peter Lamas, son maquilleur après son départ de la Maison Blanche, confie son secret beauté auprès de Refinery29 : « Elle utilisait un foulard en soie pour dormir et une taie d'oreiller en soie. ». Jackie Kennedy a déjà conscience du fait que la nuit est un moment de régénération.

Si l’ancienne Première dame mise sur cette matière, c’est aussi pour sublimer sa chevelure. La taie d’oreiller en soie lui permet alors de prolonger la durée de vie de son brushing. « Si vous dormez sur du coton, cela ébouriffe vos cheveux. » fait savoir son ancien maquilleur.

Une astuce anti-âge

Ainsi, les cheveux glissent sur la matière soyeuse. Tout comme les draps se froissent, la peau du visage et des cheveux subissent frottements et plis lorsqu’ils sont en contact prolongés avec l’oreiller. Bien souvent, la taie est choisie en coton, un tissu plus ou moins rêche qui créent des frictions et peut provoquer la casse des...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles