Publicité

Apnée du sommeil : ces habitudes de conduite pourraient être révélatrices de ce trouble

L’apnée du sommeil ou syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) est un trouble de la ventilation nocturne dû à la survenue anormalement fréquente de pauses respiratoires, comme l’explique l’Assurance maladie. Ce syndrome est dû à des épisodes répétés d’obstruction des conduits respiratoires de l’arrière-gorge. En France, il touche 4 % de la population. Par ailleurs, dans une récente étude publiée dans l’European Respiratory Journal, des scientifiques ont révélé que certaines habitudes de conduite pourraient être évocatrice d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil chez des personnes pas encore diagnostiquées.

Somnoler au volant peut être très dangereux. En effet, la Sécurité routière rappelle qu'“un accident mortel sur trois est associé à la somnolence en France”. C’est pourquoi il est recommandé à un conducteur qui commence à se sentir fatigué de s’arrêter et de se reposer. Par ailleurs, lorsque les premiers signes de fatigue arrivent, certains ont recours à diverses astuces telles que boire du café, chanter au volant ou baisser la vitre pour ne pas s’endormir. Cependant, l'utilisation fréquente de plus de trois de ces habitudes pour rester éveillé au volant pourrait être un signe de somnolence excessive due à l'apnée du sommeil, selon une récente étude menée par le Dr Akshay Dwarakanath et ses collègues de l'hôpital universitaire St James, à Leeds, au Royaume-Uni.

Pour mener à bien ces recherches, les scientifiques ont demandé à 119 personnes souffrant du syndrome (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite