Après Jeffrey Dahmer, des fêtards ont cru drôle de se déguiser en Amber Heard et Johnny Depp pour Halloween

Consolidated News Pictures / Contributeur

Chaque 31 octobre, tout le monde se surpasse pour trouver LE costume le plus effrayant, le plus drôle ou le plus recherché possible. Qui dit déguisement, dit souvent qu’il faut rappeler que certains choix ne sont pas les plus judicieux. À l’approche de la fameuse fête, une tendance visant à se déguiser en serial killer pour Halloween avait d'ailleurs fait polémique : certaines personnes s'étaient mis en tête de se déguiser en Jeffrey Dahmer, un tueur en série faisant l’objet d’une série sur Netflix. Un comportement dénoncé par les internautes, mais aussi par certains proches des victimes du “cannibale de Milwaukee”.

Parmi les idées plus que douteuses de certain·e·s, figuraient celles de couples connus… et problématiques. Il y a quelques jours, Megan Fox et Machine Gun Kelly avaient publié une photo d’eux déguisés en Pamela Anderson et Tommy Lee. Un couple, récemment au cœur de la série Pam and Tommy, mais surtout connu pour avoir divorcé avec l’arrestation du musicien pour violences conjugales envers l’actrice. Mais ce n’est pas la seule relation problématique à avoir inspiré certains costumes.

Sur le même sujet ⋙ Jeffrey Dahmer, Ted Bundy… Pourquoi se déguiser en serial killer pour Halloween est une mauvaise idéePour Halloween, le comportement irresponsable de Machine Gun Kelly et Megan Fox indigne les internautes

Les nombreuses semaines de polémiques et de démêlés judiciaires encadrant le procès opposant Johnny Depp à Amber Heard sur fond de plaintes en diffamation et d’accusations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

QR code sur les tombes, cercueil en carton… À quoi ressembleront les funérailles de demain ?
Le Haut Conseil à l’égalité publie un guide pour communiquer sans invisibiliser les femmes
Tabagisme : faut-il s’inquiéter du succès des cigarettes électroniques jetables chez les jeunes ?
Le budget alloué aux étudiantes 18 % inférieur à celui prévu pour leurs homologues masculins dans le Supérieur
La mort sans tabou : des pompes funèbres où il fait bon mourir