EN IMAGES - Arielle Dombasle fête ses 68 ans : retour sur ses plus belles histoires d'amour

Virginie Guichaoua
·10 min de lecture
Photo by JOEL SAGET/AFP via Getty Images
Photo by JOEL SAGET/AFP via Getty Images

Happy Birthday ! Arielle Dombasle a fêté, ce 27 avril 2021, ses 68 ans. À l'occasion de son anniversaire, retour sur la vie amoureuse de l'actrice et chanteuse, qui vit depuis plus de 20 ans une relation passionnée avec le philosophe Bernard-Henri Levy.

Le premier homme de sa vie était un playboy "très connu"

Avant de connaitre le grand amour avec Bernard-Henri Levy, Arielle Dombasle a vécu une histoire d'amour importante avec un autre homme. Prénommé Paul Albou, ce dentiste de profession a en effet été en couple avec la belle blonde pendant plusieurs années. Celle-ci l'avait d'ailleurs évoqué en 2017 lorsqu'elle était passée sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel. "Je voulais absolument le conquérir. J'étais comme une sorte de Lolita", s'était-elle remémorée. Dans ses confessions, elle avait aussi précisé que l'homme avec qui elle partageait sa vie lorsqu'elle avait 23 ans était "un playboy très très connu." "On vivait dans un énorme appartement place de l'Étoile, où il faisait tellement froid que l'on brûlait les meubles en hiver. C'était vraiment n'importe quoi", avait également ajouté Arielle Dombasle au sujet de cet homme âgé de 32 ans de plus qu'elle et qu'elle avait épousé en 1976. Après quelques années passées aux côtés de ce médecin, elle finira par en divorcer en 1985 pour vivre sa plus belle histoire d'amour avec BHL.

Une passion qui dure avec Bernard-Henri Levy

On le sait, Arielle Dombasle est depuis des années la femme d'un seul homme : le philosophe et écrivain Bernard-Henri Levy. Pour lui, l'actrice se souvient avoir eu un véritable coup de foudre, voire une révélation mystique ! "Je l’ai vu sur la couverture d’un livre, je suis tout de suite tombée amoureuse de lui. C’était une révélation, une image christique et je me suis dit que j’étais la seule personne qui pourrait le sauver", avait-elle raconté à Jacques Sanchez pour Non Stop People, en 2020. Mariée depuis 27 ans à l'homme de sa vie, Arielle Dombasle semble toujours éprise comme au premier jour de son compagnon. "Nous sommes magnifiquement inséparables, ce sont des passions physiques qui nous échappent totalement", affirme celle qui se dit toujours "éblouie" chaque jour qui passe par son concubin. "Je pars du principe que rien n'est acquis en amour. Il faut toujours éblouir, surprendre et se faire désirer", note cette femme amoureuse comme au premier jour.

Photo by Marco Sabadin / AFP
Photo by Marco Sabadin / AFP

Cette double vie de maîtresse qu'elle a menée pendant 7 ans

Avant de vivre son amour au grand jour avec lui, Arielle Dombasle a passé de difficiles années à aimer BHL en silence. Car bien qu'ils étaient réciproquement attirés l'un par l'autre, les deux amants ne pouvaient pas réellement se mettre en couple puisqu'ils étaient tous deux mariés chacun de leur côté. "On est restés dans l’illégitimité et le mystère pendant sept ans. Ça a été très difficile de rester des amants secrets", confiait celle qui a fait la rencontre de son mari en 1977, dans une librairie, à l'occasion d'une dédicace d'écrivain. "Le coup de foudre a été au rendez-vous au premier regard", se souvient la chanteuse qui se rappelle également quel genre de dédicace lui avait laissé Bernard-Henri sur son livre au moment de leur rencontre. "Il avait écrit 'À Arielle, en attendant'...", s'était remémorée celle qui a su finalement patienter pour vivre sa relation avec l'élu de son cœur. "Pour moi le grand amour de ma vie avec qui je suis encore, c'est Bernard-Henri, cet amant, cet ami, merveilleux écrivain qui est devenu mon mari et que j'adore".

Des révélations audacieuses sur sa sexualité

Discrète dans les médias au sujet de son couple, il arrive pourtant parfois qu'Arielle Dombasle passe outre ses bonnes manières pour en dévoiler un peu plus sur sa vie privée. "Chez l'homme, je préfère la pénétration", avait-elle ainsi lâché sans tabou en 2019 à l'occasion de sa venue sur le plateau de l'émission Je t'aime etc, présentée par Daphné Bürki. Une confession plutôt osée de la part de la belle Arielle qui avait toutefois tenu à préciser que ses propos étaient à prendre "au sens métaphysique et physique du terme". Ah, nous voilà rassurés !

Elle craint de voir un jour son compagnon partir avec une autre

Elle a beau aimer de tout son cœur son conjoint, Arielle Dombasle sait qu'elle peut malgré tout voir un jour Bernard-Henri Levy s'éloigner d'elle. Et pourquoi pas pour une aller vers une autre femme ? Un danger que redoute par dessus tout la comédienne franco-américaine née aux États-Unis, qui s'était ouverte à ce sujet dans l'émission Danse avec les stars en 2017. "Quand on aime vraiment, on veut que ça dure toujours. Mais la vie amoureuse n'est pas un long fleuve tranquille", avait révélé la compagne de BHL, qui au média Oh my mag !, confiait la même année que "l'amour reste archi fragile". Pour elle, il n'existe pas "de recette pour l'éternité". "Il faut juste veiller à toujours susciter le désir, car le désir est partout !", avait conclu celle qui fait donc toujours attention pour se montrer sous son meilleur jour à son mari, quel que soit son humeur du moment. "Je suis toujours d'une grande exigence avec moi-même. Je refuse que mon amoureux voit une espèce de zombie avachi et tout mollasson", avait aussi confié celle qui met un point d'honneur à ne rien montrer lorsqu'elle est "malade", "déprimée" ou après "avoir pleuré ou peu dormi".

VIDÉO : Arielle Dombasle en larmes face aux images de son mariage avec BHL dans Le Divan :

Sa recette pour garder un homme et le rendre fou au lit !

Grande amoureuse depuis toujours, Arielle Dombasle entend bien ne jamais laisser la routine user son couple parfait avec son mari. "Il faut toujours éblouir, surprendre et se faire désirer", insiste celle qui dévoile également un secret bien gardé pour pimenter les ébats au lit. "Le sexe est la force la plus étonnante que l’on possède, une force sans limite qui nous rend fou, et heureusement", avait un jour déclaré l’actrice et chanteuse dans les colonnes de Marie Claire. Et pour rendre un homme fou au lit, celle-ci a une technique très coquine qu'elle n'a pas hésité à dévoiler en octobre dernier lors de son passage dans l'émission Les Grosses Têtes sur RTL. Selon Arielle Dombasle il faudrait simplement répéter de façon convaincante les mots "oui… Oui… Oui… OUI !!!", pour que la magie opère et pour parvenir à envoyer son partenaire au septième ciel.

VIDÉO : Ce qu'Arielle Dombasle préfère chez les hommes, sa révélation coquine :

Pourquoi elle n'a pas d'enfant avec BHL ?

Alors qu'elle connait une stabilité sans faille dans son couple, Arielle Dombasle n'a pas d'enfant avec Bernard-Henri Levy. Un choix totalement assumé par celle qui, lorsqu'on l'interroge à ce sujet, répond avec une franchise étonnante. "Ne pas avoir eu d'enfant me donne une liberté extraordinaire, je l'ai toujours voulu, je l'ai souhaité ardemment (...) J'adore l'idée de ne pas avoir de descendance", avait ainsi confié en 2019 la pensionnaire des Grosses Têtes, au média Voltage. "Sans enfant, nous menons une vie privilégiée d’amoureux et nos conversations sont infinies. C’est voluptueux", avait-elle encore ajouté l'année dernière au JDD. Pourtant, Arielle avoue que la question s'est déjà posée. Mais face au désir de son compagnon d'avoir une descendance avec elle, la principale intéressée s'est toujours montrée très ferme. "Je lui ai répondu que j'aime mieux être son enfant, qu'il soit le mien, et j'aime mieux qu'on soit des amants éternels plutôt que d'enfanter", avait expliqué Arielle qui ne semble pas être inquiète à propos de ce qu'elle laissera à la postérité. "Quand on n'a pas enfanté soi-même, on reste une sorte de fin de lignée. Un être singulier. 'Après moi, il n'y a personne'", avait-elle un jour déclaré.

Ce traumatisme d'enfance qui a changé ses relations avec les femmes

Très jeune, Arielle Dombasle a fait la douloureuse expérience de la perte d'un être cher. Alors qu'elle était encore enfant, celle-ci a en effet vu sa mère mourir d'un cancer de l'utérus à l'âge de 34 ans. Un véritable traumatisme pour la petite fille de 11 ans qui a changé pour toujours son rapport avec les femmes. "Je cherche toujours ma mère dans toutes les femmes. Je me dis toujours 'Tiens, est-ce qu'elle aurait été une gentille maman pour moi cette femme ?' Et même avec les plus jeunes que moi", avait confié en 2020 la sexagénaire au micro d'Anne Roumanoff dans l'émission Ça fait du bien, sur Europe 1. Une raison qui explique également peut-être pourquoi Arielle Dombasle n'a jamais voulu devenir à son tour maman. "J’ai décidé très jeune de réussir ma vie, de ne pas avoir d’enfant", avait-elle fait savoir. "Je voulais vivre intensément, avoir une existence commandée par la passion, le romantisme et ses excès."

Photo by Apic/Getty Images
Photo by Apic/Getty Images

Victime de harcèlement sexuel de la part d'un acteur très connu

Au cours de sa carrière, Arielle Dombasle a fait mille choses. Actrice, chanteuse lyrique, meneuse de revue… La star qui a plus d'une corde à son arc a également joué plus jeune dans une célèbre série des années 80 : Miami Vice. Dans ce feuilleton à succès, la jeune femme donnait à l'époque la réplique à l'acteur Don Johnson dont elle garde un souvenir… plutôt gênant. En effet, alors que ce dernier l'avait un jour invitée à venir lui rendre visite dans son bungalow de luxe, il lui avait dévoilé sans prévenir son sexe ! "Il était nu. Et comment dire… il était en érection. Moi, j’étais très affolée […] c’est assez stupéfiant quand même !", avait rapporté en 2019 Arielle dans les Grosses Têtes sur RTL. "C’est vrai que c’était un homme plein de tempérament. Mais moi, j’étais amoureuse de quelqu’un en France et je n’avais pas eu envie de rester dans le bungalow", avait conclu celle qui garde manifestement, des années plus tard, un souvenir impérissable de ce moment.

Pourquoi elle vouvoie depuis toujours son mari ?

Bien qu'elle partage la vie de Bernard-Henri Levy depuis maintenant plusieurs années, Arielle Dombasle a toujours mis un point d'honneur à continuer à le vouvoyer. Une marque de respect qui pourrait paraitre un peu désuète, mais que les époux Levy continuent pourtant de pratiquer pour certaines raisons bien spécifiques. "Ce n’est pas que j’y tiens, c’est comme ça", avait un jour expliqué Arielle Dombasle au micro de Jordan de Luxe de Non Stop People. "Moi, dans ma famille, les gens se vouvoyaient. Mon père vouvoyait ma mère. Je trouve que le vouvoiement, c’est plein de délicatesse et de retenue", avait justifié la star qui trouve une autre qualité au vouvoiement. "Phonétiquement, c’est joli. Le “vous” c’est comme une caresse. Le “tu”, c’est plus… vulgaire", avait estimé celle qui a néanmoins admis qu'elle se permettait de tutoyer son mari dans les moments plus intimes…